Sismique réfraction

La sismique réfraction est une méthode de reconnaissance géophysique  dont le principe repose sur  l’étude de la propagation des ondes sismiques dans le sol (sous-sol), afin de déterminer les caractéristiques des couches et d’en déduire les paramètres suivants :

  1. Profondeur et profil du substratum
  2. Degré d’altération
  3. Degré de fissuration et de fracturation
  4. Rippabilité

Ces ondes voyagent à l’ angle d’incidence critique afin de produire une réfraction totale

La méthode consiste à installer à la surface  des capteurs (géophones) reliés par câble à un laboratoire d’enregistrement de données sismiques.

Une source sismique du type (marteau, chute de poids ou explosif) permet d’émettre des ondes en surface, lesquelles ondes arrivent sur chaque capteur après avoir réfracté sur les interfaces situées en dessous de ceux-ci. Le temps de parcours est mesuré par l’enregistreur et grâce à des logiciels spécialisés, il est possible de calculer la vitesse de l’onde dans chaque milieu et d’en déduire les profondeurs.

 

Le résultat obtenu est une coupe TX (temps distance) appelée encore dromochronique à partir de laquelle on déduit les épaisseurs des différentes couches  en fonction de leurs vitesses sismiques